Histoire

Saint Joseph du Parchamp est un établissement privé catholique sous contrat d’association avec l’État. 


L’établissement se compose d’une école et d’un collège sous tutelle des Sœurs de Saint Joseph de Lyon.

L’histoire de Saint Joseph du Parchamp commence en 1863 lorsque des familles bourgeoises de Boulogne se rapprochent du Curé de la paroisse, pour lui demander de fonder un «pensionnat» destiné à l’éducation de leurs filles.


Dix ans auparavant, les Sœurs de Saint Joseph de BOURG, sont appelées, par la municipalité de Boulogne, à la direction des écoles communales; elles ont alors 160 élèves dans le local qui vient d’être bâti, rue Fessart. Elles s’occupent aussi d’ indigents, rue Saint-Denis, de petits enfants dans une sorte de «halte-garderie», rue de la Paix et de l’hospice des vieillard (qui leur est confié de 1857 à 1882).


D’abord logées dans une maison de la rue de la Balançoire, l’actuelle rue Vauthier, les élèves augmentant, il faut songer à un local plus vaste; la propriété de l’ancien maire, M.Olive, sise rue du Parchamp, est à vendre, elle est achetée en 1867.


En 1978, les écoles catholiques de Boulogne réfléchissent à une organisation plus rationnelle de l’enseignement catholique dans la ville. C’est à cette époque que Saint Joseph devient école et collège mixtes.


En 1991, les Sœurs de Saint Joseph confient la direction à un chef d’établissement laïque.